Le problème du mois

Le métier d’expert du bâtiment consiste à aller voir les problèmes ou malfaçons qui affectent les maisons, appartements ou immeubles. Les fissures, fuites et autres dysfonctionnements sont notre quotidien.  

Voici quelques exemples de problèmes que nous avons rencontrés. Certains sont graves, d’autres sont fréquents. Et puis, malgré notre expérience, quelques uns parviennent à nous surprendre encore…

 

 

Septembre 2022 : le plombier polonais

Dans cette maison en construction, les travaux avancent, malgré les habituels délais de retard et les surcoûts annoncés en fin de chantier…

Mais ce qui nous a inquiétés, c’est l’installation des réseaux d’eau, ci-dessous, en bleu (eau froide) et en rouge (eau chaude) :

Tout ce qui est raccord est susceptible de fuir. C’est la loi de Murphy…

Or ces raccords d’eau sont destinés à être recouverts d’une chape de béton, puis des tuyaux du chauffage au sol, puis d’une deuxième chape, avant pose du sol décoratif (carrelage ou plancher). Que se passera-t-il s’ils viennent à fuir ?

C’est pour cela que le DTU préconise que tous les raccords s’effectuent en surface, au moyen d’une « nourrice », aussi appelée « clarinette ». Ainsi, l’alimentation de chaque élément (lavabo, évier, douche, WC…) est parfaitement identifiable, et aucune fuite n’est à redouter dans des tuyaux devenus inaccessibles. Exemple ci-dessous : 

Il se trouve que l’entreprise de construction de nos clients est polonaise. Elle semble faire du bon travail. Mais sans doute les plombiers polonais n’ont-ils pas les mêmes normes que les plombiers français…

 

 

Juin 2022 : ça fuit ?

On ne s’improvise pas plombier. Mais si on essaie, autant avoir un peu de bon sens… 

L’eau doit circuler du tuyau mâle (qui a le diamètre le plus faible) au tuyau femelle (diamètre le plus fort), et non l’inverse.
Sinon, c’est sûr, ça fuit sur les côtés… Et tous les scotchs du monde n’y pourront rien…

 

 

Mai 2022 : Les constructeurs de maisons individuelles

Ce mois-ci, nous vous présentons juste un petit article lu dans le magazine Le Particulier Immobilier n° 396, mai 2022, page 6 :

Le sigle DGCCRF signifie « Direction générale de la consommation, de la concurrence, et de la répression des fraudes ». C’est l’organe officiel du gouvernement, qui vient de publier ses conclusions sur l’année 2021.

 

 

Avril 2022 : l’étanchéité des toits terrasse

Encore des problèmes de toiture : 

Les matériaux d’étanchéité des deux toits terrasses ci-dessous présentaient de sérieux problèmes : fissurations, décollement des remontées d’acrotères, décollement des lés, boursouflures.

Dans nos régions à très fort ensoleillement, il convient de vérifier régulièrement l’état des matériaux d’étanchéité sur les toits terrasses. Faute de quoi, les dégâts dans les locaux situés sous ces terrasses deviennent rapidement importants… et onéreux.

Car s’il fait (presque) toujours beau, quand il pleut… il pleut !

 

 

Mars 2022 : la ventilation des toitures

Les toitures doivent respirer, et la condensation doit pouvoir s’évacuer, en partie haute, par ce qu’on appelle un « closoir », c’est-à-dire une membrane percée de trous.

Voici le dessin technique du DTU (Document Technique Unifié), qui constitue la norme en la matière:

DTU closoir - dessin

 

Il va de soi que la partie perforée de ce closoir doit être protégée par la tuile faitière: sa fonction est de faire sortir l’humidité, pas de la faire pénétrer dans la toiture… 

Voici pourtant ce que nous avons pu voir ce mois-ci :

Nous avions, bien sûr, été appelés pour un problème d’humidité aux plafonds de cette maison…

 

 

Février 2022

Quand vous n’avez plus assez de calorifuge pour les tuyaux de la clim ou du chauffage, pas la peine d’aller en chercher d’autre : un peu de mousse polyuréthane et le tour est joué ! Ou mieux : beaucoup de mousse polyuréthane… 

Calorifuge

Comment ça, « ça ne fait pas très propre » ? Mais si, ma p’tite dame !

Ah, et puis faites bien attention à ce que cette jointure originale et certainement très fiable se trouve juste sous l’ouverture du toit. Comme cela, l’isolant pourra se gorger d’eau à chaque pluie…

On admirera aussi les fils et les tuyaux qui pendouillent…

 

Janvier 2022

Une vue imprenable sur la Méditerranée.
Une maison luxueuse : quatre étages, ascenseur intérieur, piscine…

Mais le plombier devait être fatigué : le lavabo d’une des salles de bains s’évacue directement dehors, par un trou à travers le mur !  

Ecoulement extérieurEt admirez la propreté et la rigueur de tous ces fils et tuyaux qui tapissent le mur arrière de la maison… On comprend que les propriétaires s’arrachent les cheveux…

 

Vous avez vous aussi des exemples de malfaçons qui affectent votre bâtiment ? N’hésitez pas à faire intervenir un expert.

Que vos problèmes relèvent d’une malfaçon ou de la malchance, il saura identifier leur source et juger de leur gravité.
Il saura vous proposer des solutions.
Si vous le souhaitez, il pourra également entrer en contact avec les entreprises qui ont travaillé, ou qui vont travailler pour vous, pour leur préciser ce qu’elles doivent faire pour remédier aux problèmes qui affectent votre bien.

Notre expert se déplace sur l’Hérault, le Gard, l’Aude, la Lozère, les Pyrénées orientales, ainsi que sur tous les départements qui bordent la Méditerranée.
Il est assermenté par la Cour d’appel de Montpellier.

Que fait un expert ?

Combien coûte une expertise ?

Qu’est-ce qu’un expert judiciaire ?